Mon engagement : Touché de plein fouet par les attaques terroristes en 2015 et 2016, il est urgent que la France réinvestisse dans ses forces armées afin d’être en mesure d’assurer la sécurité de chaque français.

– Défense –

La force historique de la France et sa place dans le monde sont traditionnellement liées à plusieurs facteurs : son indépendance, la puissance de sa force armée, son aptitude à maintenir le dialogue avec tous les pays du monde et sa tradition de défense des minorités. Il est impossible de prétendre mener une politique et de la faire respecter si la possibilité de l’appuyer par la force n’est pas effective.

Or, notre moyen de défense a été fortement fragilisé au cours des trente dernières années. Il s’agit donc de redonner à la France ses capacités de défense et d’intervention pour lui permettre de remplir son rôle.

Augmenter progressivement le budget de Défense avec comme objectif 2.5 % du PIB contre 1.5 % actuellement

Garantir un bon emploi des forces armées en cessant les opérations de police, comme l’opération Sentinelle.

Assurer notre souveraineté militaire par la relance de notre industrie d’armement, y compris la production de munitions.

Lancer la construction d’un deuxième porte-avions, afin de conserver notre capacité de projection partout dans le monde.

Conserver notre atout nucléaire tout en veillant à ce qu’il ne mobilise pas une part croissante du budget des Armées, du fait de l’inflation technologique.

Maintenir l’Europe de la Défense comme horizon, mais sous la forme de coopérations et non de fusion de nos forces de Défense.

Revoir le système d’alliance de l’OTAN, hérité de la Guerre froide. Sortir du commandement intégré de l’OTAN, pour retrouver notre indépendance vis-vis-des Etats-Unis. Poser la question de l’appartenance de la Turquie à l’OTAN. Recentrer l’action de l’alliance sur la lutter contre le terrorisme islamique.

 

retour au projet